Entreprise Trois minutes. Ni plus ni moins. C’est le temps dont Edwin Joassart, l’un des quatre co-fondateurs de la start-up belge Herrmutt Lobby (HLO), disposait, mercredi soir, pour "pitcher" le projet PlayGround devant près de 200 personnes rassemblées chez The Refiners, à San Francisco. Trois minutes pour convaincre des investisseurs, nombreux dans la Silicon Valley à financer des start-up technologiques, d’accompagner HLO dans son ambition : lever 1 million de dollars pour faire de l’ application musicale PlayGround une "success story". (...)