Entreprise Dans une industrie en consolidation, Asco fait le pari de l’intégration au sein d’un poids lourd du secteur.

C’est l’un des trois grands fournisseurs belges de pièces pour l’industrie aéronautique qui vient de passer sous pavillon américain.

L’annonce a en effet été faite hier en milieu de journée : Asco, basé à Zaventem, a en effet été racheté par le groupe américain Spirit AeroSystems, un poids lourd du secteur qui affiche une capitalisation boursière de l’ordre de 9 milliards de dollars.

Un tournant majeur

(...)