Entreprise

Ce n’est, semble-t-il, pas pour rien que le fondateur du Club Méditerranée, Gérard Blitz, est né en Belgique: les Belges constituent le deuxième marché du Club, derrière les Français. Un marché en progression au cours de l’année 2008 (exercice 2007-2008 clos fin octobre). "Nous avons enregistré une croissance à 2 chiffres du chiffre d’affaires", explique Quentin Briard, directeur marketing et commercial Belux (voir LLB du 12décembre). Et près de 107 000 clients pour 101 000 l’an dernier. C’est non seulement le deuxième marché, mais c’est aussi celui qui présente le taux de fidélisation le plus élevé, devant celui des Français, avec près de 30 pc de clients qui reviennent. C’est donc en Belgique que sera lancé, en janvier prochain, le nouveau programme de fidélisation mondial du Club.

Après le Club des Millesia (qui a été supprimé en 2007 - le programme n’était pas le même dans les différents pays, ni les critères d’admission), place donc aux "Greats Members", les nouveaux GM (Gentils Membres). Dès le premier séjour, le Great Member sera Turquoise, reconnu comme membre d’un club. Pour obtenir le statut de Silver, une famille de 4 enfants doit avoir passé plus de 4 semaines en 3 ans au Club (soit au moins 80 jours ou avoir dépensé au moins 8000€), et plus de 8 semaines pour accéder au statut Gold (ou 180 jours ou plus de 32000€). Ce qui fait 30 000 Belges qui sont Silver ou Gold. A la clé, une série d’avantages dont des réservations possibles en avant-première, des réductions dans les boutiques et pour les excursions, etc.

Après la Belgique, le programme s’étendra à Singapour en février avant de toucher le reste du monde au cours de 2009. De quoi booster les réservations? Il est en tout cas "une première illustration des nombreux projets stratégiques qui seront initiés en 2009 et qui visent à préserver et renforcer la place du Club Med sur le marché du tourisme", indique le Club. "Il constitue un atout face au ralentissement économique." Comme l’est déjà, par exemple, l’actuelle action promotionnelle proposant quelques avantages supplémentaires (surclassement en chambre Deluxe ou location des skis incluse) pour tout séjour entre le 3janvier et le 19avril. "La notion de tout compris - la base du Club - est très forte en ce moment", souligne encore Quentin Briard. "Même à un niveau de dépenses élevé, le client veut aujourd’hui être sûr de son budget." Car le ralentissement des réservations s’est fait sentir en Belgique, surtout de septembre à mi-octobre. "Depuis, elles se redressent." Des réservations à deux vitesses: "Soit les clients réservent tôt (en mars dernier pour l’hiver), soit tardivement (en septembre ou octobre), ou même encore actuellement pour Noël. Avec des chiffres record pour les premières réservations d’été, ouvertes début octobre, ou des clients qui attendent la dernière minute pour se décider", déclare le directeur marketing et commercial.