Entreprise

La Force aérienne du Brésil (FAB) souhaite ouvrir sa base spatiale d'Alcantara à une utilisation commerciale dès 2019 et négocie un accord avec les Etats-Unis sur la propriété intellectuelle des fusées et satellites.

"Le Brésil a l'intention de nouer un accord de protection des droits de propriété intellectuelle avec les Etats-Unis qui permettra l'utilisation commerciale de la base d'Alcantara l'année prochaine", a expliqué Luiz Fernando de Aguiar, responsable du programme spatial brésilien, lors d'une visite de journalistes à Alcantara.

Située dans le nord du Brésil, dans l'Etat du Maranhao, Alcantara offre les conditions idéales de lancement grâce à sa proximité de la ligne de l'Equateur, ce qui permet d'économiser près de 30% de carburant et de transporter une cargaison plus importante.

Mais pour lancer des satellites, le Brésil doit signer avec les Etats-Unis un accord au sujet de la protection de la propriété intellectuelle des fusées et satellites.

Les négociations, qui ont débuté dans les années 2000, sont restées plusieurs années au point mort, avant de reprendre en 2017.

Le programme spatial brésilien a été entaché de plusieurs accidents, comme l'explosion en 2003 d'un lanceur de satellites sur la base d'Alcantara, qui avait tué 21 personnes et détruit une partie des installations.