Entreprise

Comme la semaine dernière, nous nous intéressons aux prix pétroliers. Un lecteur nous demande si le consommateur belge paie vraiment plus cher que dans les autres pays de l'Union européenne. La réponse est plutôt nuancée.

Tout d'abord, rêvons un peu. S'il n'y avait aucune taxe, le consommateur belge serait avantagé. Selon le bulletin pétrolier hebdomadaire de la Commission européenne du 19 septembre dernier, sur les 25 pays de l'Union européenne classés du plus cher au moins cher, la Belgique se classe 13e pour l'euro-super, 15e pour le diesel automobile et 19e pour le gasoil de chauffage. Et dans les trois cas, nous sommes en dessous de la moyenne européenne.

Mais ce classement est purement théorique. Ce qui intéresse notre lecteur, c'est de comparer le prix qu'il paie réellement à la pompe ou lors du remplissage de sa cuve à mazout.

Pour l'euro-super, nous ne sommes pas les plus chers mais nous n'en sommes pas loin! La Belgique est 4e derrière les Pays-Bas, la Grande-Bretagne et l'Allemagne et, bien entendu, loin au-delà de la moyenne européenne. Pour le diesel routier, nous sommes 9e sur 25 et en dessous de la moyenne. Enfin, pour le gasoil de chauffage, bonne nouvelle, la Belgique est 21e sur 25 et 20 pc moins chère que la moyenne européenne. Et ce calcul ne tient pas compte de la ristourne de la TVA décidée par le gouvernement, qui est directement appliquée aux livraisons de mazout effectuées à partir d'aujourd'hui. Cela dit, remplir sa cuve n'en reste pas moins très coûteux, en Belgique comme ailleurs!

Et si vous souhaitez comparer tous les prix, vous les trouverez sur le site Internet de la Commission européenne à l'adresse suivante: http://europa.eu.int/comm/energy/oil/bulletin/index_en.htm

© La Libre Belgique 2005