Entreprise

Le Crédit agricole poursuit encore un peu plus son évolution vers une banque universelle offrant une panoplie complète de services à ses clients.

Dès le 1erjanvier prochain, le Crédit agricole va en effet offrir un service de private banking, grâce à un accord signé jeudi avec Petercam, l’une des principales sociétés de gestion de patrimoine en Belgique.

Le but du Crédit agricole est d’offrir à ses clients les plus fortunés un service de gestion de patrimoine cousu main, égal voire supérieur à celui offert par des institutions concurrentes.

Le Crédit Agricole voyait en effet, de temps à autre, des clients fortunés déplacer une partie de leurs avoirs vers d’autres institutions.

Avec cette nouvelle offre, la banque espère "augmenter son taux de rétention de ses clients", explique Luc Versele, le CEO du Crédit Agricole.

"Nous avons des clients qui ont des avoirs importants auprès d’autres banques", souligne Rik Duyck, administrateur-directeur.

L’espoir est donc qu’ils entament le rapatriement de ces avoirs vers le Crédit Agricole. "Et si des clients d’autres banques veulent venir chez nous, ils sont les bienvenus", ajoute, sourire aux lèvres, Rick Duyck.

Pour développer ce pôle private banking, le Crédit Agricole a retenu Petercam parmi plusieurs candidats. Petercam, c’est l’un des tout grands noms parmi les institutions de gestion de patrimoine. "On ne peut pas se tromper avec Petercam. C’est le Sven Nys de la gestion du patrimoine", souligne, sous forme de boutade Luc Versele, faisant allusion au champion de Belgique de cyclo-cross sponsorisé par le Crédit Agricole.

Pour Petercam, cette collaboration va lui permettre de toucher un nouveau segment de clientèle. "La clientèle traditionnelle du Crédit Agricole n’est pas la clientèle cible de Petercam. Cela nous offre une complémentarité intéressante", explique Geoffroy d’Aspremont, administrateur-délégué. "Nous pensons qu’il existe un fort potentiel".

Les deux partenaires écartent tout risque de concurrence: le client du Crédit Agricole restera client de sa banque, même si le gestionnaire du portefeuille pourra, in fine, être un membre de l’équipe de Petercam.

Les équipes du Crédit Agricole vont prospecter les clients potentiels.

Les groupes cibles sont les clients existants ayant au moins un demi-million en compte et les clients ayant des avoirs auprès d’autres institutions.