Entreprise

Le groupe sidérurgique ArcelorMittal a annoncé ce vendredi matin qu'il a choisi Liberty House pour racheter quatre de ses sites européens que la Commission européenne le force à revendre, suite à son rachat des usines d’Ilva, en Italie.

L'Europe doit toutefois encore valider ce choix. 

ArcelorMittal précise que les négociations concernant la vente du dernier lot d'usines dont il doit se séparer, celles de Liège et Dudelange, sont toujours en cours.

Le repreneur devrait devenir le nouveau propriétaire des sites de Galati (Roumanie), Ostrava (Tchéquie), Piombino (Italie) et Skopje (Macédoine).

Liberty House est un groupe britannique, fondé par une famille indienne, spécialisé dans le rachat d'usines sidérurgiques en difficulté, en faillite, mises sous cocon ou fermées.

Selon un rapport récent du cabinet d'analyse Syndex, les sources de financement de Liberty House sont “opaques”.