Entreprise

Le géant énergétique Shell aurait pu faire plus pour prévenir le réchauffement climatique, a estimé son patron Ben van Beurden sur un podcast de Studio Energie. Il a toutefois ajouté que Shell n'était responsable que d'1,7% de la production mondiale de pétrole.

Ben van Beurden estime que la question du réchauffement climatique est un problème de société complexe qui ne pourra être résolu par un seul acteur. Selon lui, la problématique ne concerne pas seulement les émissions de CO2, mais aussi le fait que le monde a de plus en plus besoin d'énergie. Selon le patron de Shell, il faudra "une collaboration d'une ampleur jamais vue" pour penser la question. Il estime que réduire la production de pétrole est une solution trop simpliste.

L'organisation environnementale néerlandaise Milieudefensie a annoncé il y a deux semaines avoir porté plainte contre Shell. Elle entend faire adapter ses politiques à l'entreprise en ce qui concerne le pétrole et le gaz, afin que celle-ci cesse ses dommages envers le climat. Pour répondre aux revendications de Milieudefensie, Shell doit aligner sa politique sur les objectifs de l'Accord de Paris.