Entreprise

Voilà près d’un an, BNP Paribas Fortis était la première des principales banques du pays à proposer le mobile banking à ses clients, un service qui permet de réaliser des opérations bancaires en étant uniquement muni de son smartphone. Fin mars, Dexia lui emboîtait le pas. ING faisait de même à la veille de l’été. KBC devrait suivre d’ici la fin de l’année.

L’offre, en tout cas, semble répondre à une demande puisque plus de 60 000 clients des trois banques concernées ont déjà téléchargé ladite option.

Sans surprise, c’est BNP Paribas Fortis qui arrive sur la plus haute marche du podium : premier sur la ligne de départ, l’ex-Fortis Banque compte aujourd’hui plus de 35 000 utilisateurs. Chez Dexia Banque, qui propose la "banque en format de poche" depuis la fin mars, ce sont plus de 15 000 utilisateurs qui recourent à ce service, dont 11 000 via l’application app iPhone/iPad. L’app Android est disponible depuis hier jeudi. ING a, pour sa part, réalisé un départ en trombe avec plus de 10 000 "downloads" de son application depuis le 23 juin, ce qui place ING dans le top 25 des sites les plus téléchargés.

Chez BNP Paribas Fortis, la fonction la plus utilisée est la consultation des soldes des comptes. Il est possible chez BNP Paribas Fortis et Dexia Banque d’effectuer des virements, mais uniquement vers des comptes enregistrés préalablement via le pc banking. D’ici la fin de l’année, le mobile banking de BNP Paribas Fortis permettra d’effectuer des virements vers un nouveau bénéficiaire, en utilisant le lecteur de carte. Dexia y travaille aussi. Chez ING, les transactions entre comptes sont pour l’instant disponibles.