Entreprise

Selon une analyse réalisée par le régulateur des marchés du gaz et de l'électricité (Creg), le soutien à l'énergie renouvelable a coûté aux citoyens belges 1,050 milliard d'euros en 2011, écrit mercredi L'Echo.

D'après le document, la facture devrait monter à 2,5 milliards d'euros en 2020 à politique inchangée. Concrètement, chaque mégawatt produit dans le renouvelable reçoit en moyenne un soutien financier de 142 euros. C'est le solaire, avec 459 millions d'euros, qui prend la plus grande part des aides en 2011. Viennent ensuite la biomasse (346 millions d'euros), l'éolien terrestre (142 millions), l'éolien offshore (76 millions) et l'hydraulique (9 millions).

Pour certains spécialistes, le soutien aux énergies renouvelables va devenir impayable si, parallèlement à une politique inchangée, l'objectif fixant à 20% la part des sources d'énergie renouvelable dans la consommation d'ici 2020 est maintenu en Belgique.

D'après les chiffres de la Creg, en 2020, le coût du renouvelable représentera un quart de la facture totale payée par les consommateurs finaux d'électricité qui représente 10 milliards d'euros hors TVA.