Entreprise

Les initiatives se multiplient pour aider le consommateur à faire diminuer sa facture. Publireportage.

Alors que le coût de l’énergie pèse un poids non négligeable dans le budget mensuel des ménages belges, soit près 5  % de leur pouvoir d’achat, de nombreux clients n’optent pas pour l’offre aux conditions les plus avantageuses, ou pour le fournisseur le moins cher. Un problème qui concerne également les entreprises, pour lesquelles les coûts énergétiques représentent pourtant une importante source de dépenses. Différentes associations de consommateurs et divers professionnels le répètent d’ailleurs régulièrement : mieux choisir son fournisseur permet des économies, allant jusqu’à 30 % de la facture d’électricité, et 15 % de celle du gaz.

Si la libéralisation du marché de l’énergie a été entérinée en 2007, et que le constat n’est pas neuf, les initiatives aidant les consommateurs à s’y retrouver ont singulièrement mis du temps à voir le jour. La situation est désormais en train d’évoluer et, ces derniers 12 mois, différents acteurs aux idées neuves ont fait leur apparition. Leur objectif : conseiller les clients de tout genre, entreprises et particuliers, pour savoir quel fournisseur leur convient le mieux. Ceci en fonction de critères, tels que la situation géographique ou les habitudes de consommation. Un concept totalement nouveau à l’échelon énergétique, et qui pourrait bien renverser à terme le rapport de force entre fournisseurs et consommateurs en faveur de ces derniers…

Si Electrabel, le fournisseur historique, a encore la mainmise sur plus de 70 % du marché en Région bruxelloise, sa position dominante ne signifie en effet pas du tout qu’il propose les tarifs les plus avantageux. Une situation aberrante à laquelle désire s’attaquer la nouvelle PME belge Flexy Power, créée à la fin de l’année 2014 par trois jeunes trentenaires. “La raison de l’immobilisation des consommateurs est double. Il y a le manque de temps, mais aussi l’opacité du marché. Les démarches pour changer de fournisseur sont lourdes d’un point de vue administratif et les offres sont nombreuses.Cela prend donc beaucoup de temps !”, analyse Derek Ralet, le CEO de l’entreprise.

Constatant que les Belges paient tous un prix différent mais reçoivent un même produit, la PME propose, gratuitement, aux consommateurs de calculer pour eux le fournisseur à sélectionner. Les ambitions de l’entreprise vont néanmoins plus loin que la simple comparaison. En réalité, la PME désire négocier directement les tarifs les plus intéressants avec les différents fournisseurs. Et afin d’être en situation de force face à ceux-ci, il s’agit pour cette entreprise de créer une communauté de clients la plus vaste possible. “L’idée est également d’assurer le suivi des dossiers de manière à ce que le client ne doive pas se préoccuper, d’ici un an, de savoir s’il profite toujours bien de l’offre la plus avantageuse. On s’occupe autant de la gestion des contrats, de la négociation des offres, des transferts de fournisseur, et de l’analyse permanente du marché”, explique Derek Ralet. Une offre dont la gratuité pour le consommateur est rendue possible par le prélèvement d’une commission chez le fournisseur.

Les propositions formulées par la jeune PME semblent en tout cas répondre à un besoin des consommateurs, puisque cette plateforme communautaire revendique déjà 2.000 membres. L’objectif fixé par la start-up est d’atteindre les 10.000 membres d’ici la fin de l’année 2015.

Plus d'infos: http://www.flexy.be/