Entreprise

ANALYSE

Combien toucherez-vous à votre pension? Vous préoccupez-vous de votre avenir financier? Epargnez-vous en vue de votre pension? En août 2001, le bureau d'étude gantois Columbus a posé ce type de questions par le biais d'une enquête téléphonique à 1001 personnes réparties en Belgique. Les résultats de cette enquête révèlent le manque d'informations des Belges concernant leur situation financière future, c'est-à-dire au moment de leur retraite.

VOUS AVEZ DIT PENSION?

La majorité des Belges actifs interrogés se déclare satisfaite de sa situation financière actuelle et environ la moitié de la population active pense souvent voire très souvent à son confort financier pour l'avenir. Un peu moins d'un tiers des personnes actives n'ont cependant pris aucune précaution pour se garantir un certain niveau de confort financier après leur vie professionnelle. A peu près 12 pc de la population active ne se préoccupent absolument pas de cet aspect de leur vie. La principale mesure prise par les individus interrogés pour assurer leur avenir financier est l'épargne (48%), les assurances viennent en deuxième lieu (30%), l'immobilier occupant la dernière position. L'étude relève également que 78% de la population active déclarent ne pas épargner en vue d'un objectif spécifique mais simplement pour plus tard.

Cette étude fait également un constat important: la plupart des personnes actives semblent encore estimer très difficilement le montant de leur pension. Il est frappant de constater que les pensions minimales sont non seulement assez largement surestimées mais également que le nombre de personnes déclarant n'avoir aucune idée du montant exact est en nette progression: 36% cette année contre 14% l'année passée. Plus les personnes interrogées sont jeunes moins elles croient en notre système de pension pour financer leur retraite. On constate une perte de confiance au fur et à mesure que l'on descend dans les couches plus jeunes de la société, note Corinne Fermijn, Conseillère en étude de marché chez KBC.

Après la pension, la confrontation avec la réalité peut parfois s'avérer dure. Pour 87% des pensionnés interrogés, la pension légale constitue la principale source de revenus. Parmi les pensionnés interrogés, 55% déclarent toutefois s'en sortir tout juste ou même ne pas y arriver. Ce résultat constraste très fort avec celui des attentes des personnes actives dont 62% pensent pouvoir boucler facilement leur budget une fois la retraite arrivée.

MANQUE D'INFORMATIONS

Le grand constat qui résulte de cette étude est sans conteste le manque d'informations dont font preuve les Belges concernant leur avenir financier. C'est sur cette base que nous estimons avoir un rôle à jouer. Nous pensons que nous pouvons mieux conseiller les personnes qui viennent nous trouver. Nous avons édité des brochures et mis au point différents logiciels qui permettent de faire des simulations en agence. Nous conseillons aux jeunes de commencer très tôt à songer à leur avenir financier. Au plus tôt ils commenceront, au moins les sommes allouées régulièrement seront importantes. Nous essayons de répondre aux questions: que peut-on faire pour préparer votre pension? Que pouvez-vous faire aujourd'hui pour assurer votre avenir financier? Cette étude sera encore réalisée l'année prochaine pour voir si la situation a évolué, ajoute Jo Dejonckheere, Directeur de la communication chez KBC. Il est vrai que le niveau de formation des Belges à ce sujet laisse à désirer et qu'il existe un réel besoin quant à une information précise. Une question reste cependant en suspens: pourquoi le secteur public informe-t-il si mal les citoyens sur leurs pensions légales? A quand des simulations sur Internet?

© La Libre Belgique 2001