Entreprise

Au vu de la guerre des prix qui sévit dans les grandes surfaces, on serait tenté de croire que les préoccupations des distributeurs belges se limitent aux prix. Il n'en est rien. Le développement durable fait aussi, de plus en plus, partie de leur politique commerciale.

Ainsi, vendredi, Delhaize Belgique a présenté à la presse ses nouvelles remorques réfrigérées, équipées d'un système de refroidissement à base de CO 2, qui serviront au transport de produits frais et surgelés. `Ce système est une primeur dans le secteur du transport en Belgique. Le système a été testé en Suède´, a souligné Pierre Snoeks, le responsable du transport pour Delhaize Belgique. Le nouveau système remplace le moteur diesel qui actionnait jusqu'à présent l'installation de refroidissement. Ses avantages: le système est moins polluant; il diminue le bruit du véhicule de 60 pc et réduit donc les nuisances pour les riverains des supermarchés. Dans un premier temps, quatre camions de la flotte Delhaize seront pourvus de la nouvelle installation. `Il s'agit d'un test´, précise Catherine Alexandre, la porte-parole de la chaîne. Delhaize Belgique renouvelle une trentaine de remorques par an (sur une flotte de 425 camions). Seul inconvénient: la nouvelle installation est 20 pc plus coûteuse à l'achat que la traditionnelle unité diesel et l'utilisation de CO 2 amène aussi des frais supplémentaires. Le coût total du transport de la chaîne, en Belgique, représente 34 millions d'euros par an. Cette initiative n'est pas la première du groupe au lion en matière environnementale. Delhaize a notamment été le premier distributeur belge à introduire, en 1993, des sacs réutilisables dans ses magasins.

COLRUYT PRIMÉ

Depuis quelques années, aussi, les autres distributeurs ont une politique `verte´. Ainsi Colruyt vient de recevoir le prix de l'environnement 2002 décerné par les fédérations patronales (FEB, UWE, UEB et VEV), dans la catégorie `meilleure gestion pour le développement durable´. Ces dix dernières années, le distributeur de Hal a pris une série d'initiatives notamment en matière d'usage rationnel de l'eau, d'écoulement des eaux usagées, d'énergies alternatives (éoliennes) et de prévention en matière de déchets.

CARREFOUR AU RAPPORT

Chez Carrefour/GB, l'heure est aussi au développement durable. Même si le premier distributeur du pays compte en son sein un département environnement depuis 1991, le groupe présentera, à la fin du mois, son premier rapport sur le développement durable au niveau mondial et belge. Quelques exemples déjà: campagnes de sensibilisation pour inciter ses clients à utiliser des sacs réutilisables, optimalisation des livraisons, nouveaux camions-remorques dotés de boîtes automatiques permettant de consommer moins de carburant, etc.

© La Libre Belgique 2002