Entreprise

Interpellé sur le rapport de la Vlaamse Luchthavencommissie relatif à la position concurrentielle de l'aéroport de Zaventem face aux aéroports de Charleroi et Liège, le Conseil économique et social de Wallonie estime dans un récent avis que les auteurs du rapport ont fait un mauvais procès aux aéroports wallons. L'organisme qui regroupe patronat et syndicats wallons, dénonce les prises de position de la commission aéroportuaire flamande, soulignant que "tant la population que les entreprises flamandes bénéficient de retombées positives des aéroports wallons". "Le succès des aéroports wallons, objectivé par les chiffres, n'est pas le fruit du hasard mais bien le résultat d'une politique régionale dynamique et cohérente", insiste le CESW, en réaction au rapport flamand du 29 mars 2012. Les aéroports wallons se voient accusés de concurrence déloyale par la Vlaamse Luchthavencommissie pour avoir bénéficié de subventions publiques.

"La suppression prévue de certaines subventions n'a certainement pas pour origine leur soi-disant illégalité, mais traduit simplement la volonté de passer à une logique d'autofinancement", rétorque le CESW, tout en admettant que la position de l'Union européenne en matière d'aides aux infrastructures pourrait avoir une répercussion sur le niveau des redevances pratiqué à Charleroi.

Le CESW souligne que Brussels Airport a pour sa part pu acquérir en 2004 des terrains auprès de l'Etat fédéral "pour un montant défiant toute concurrence", "lui octroyant au final une plus-value de 400 millions d'euros". Le CESW rappelle que Brussels Airport est un aéroport national alors que la Vlaamse Luchthavencommissie le considère comme le principal aéroport flamand. Il s'interroge sur la présence au sein de la commission flamande du directeur de la DGTA du Service public fédéral Mobilité et Transport ainsi que du directeur du développement de Brussels Airport. "Les aéroports régionaux ne sont pas en concurrence directe avec Brussels Airport, qui dispose d'infrastructures spécifiques liées à son statut d'aéroport national", conclut le CESW.