Entreprise Les coursiers de la société de livraison de repas envisagent une grève "au finish" dès ce samedi. En plein conflit avec leur direction, les coursiers-cyclistes de la société de livraison de repas à domicile Deliveroo vont recevoir l’appui financier d’un acteur assez inattendu.

Pour la direction de Deliveroo, les grévistes ne représentent "qu’une minorité non représentative" de ses 2 000 coursiers ("Nous sommes 250 mais nous représentons la majorité en termes de commandes effectuées", répond M. Sepulchre). Elle accuse le Collectif d’actes de vandalisme et d’intimidation auprès des autres coursiers et des restaurants partenaires. "Nous déplorons cette attitude et la condamnons fermement, expliquait Mathieu de Lophem après la grève de samedi dernier.

(...)