Entreprise

Crise ou pas, les parcs continuent à investir. Et doivent le faire pour continuer à séduire le visiteur potentiel. Petit tour de piste non exhaustif alors que la saison débute le samedi 30 mars.

A Walibi Belgium (Wavre) , le gros de l’investissement touche le Sirocco-Turbine, "l’attraction mythique du parc" . L’attraction, ancienne, était fermée depuis 2009. Elle renaît aujourd’hui, couverte avec un looping désormais dans le noir total. Coût : 6 millions d’euros. Elle sera accessible au public en juin et son nom sera dévoilé fin avril. La dernière grosse attraction date de 2003 : le Challenge of Tutankhamon. Depuis son rachat du parc en 2006, la Compagnie des Alpes a investi dans la rénovation des attractions majeures du site; a mis en place, en 2011, le nouvel univers, musical (11 millions en 2011 et 3 millions l’an dernier pour le redéploiement de la marque Walibi) et a remis Aqualibi à neuf (11 millions). Cette année, Walibi a également poursuivi l’installation du réseau de fibre optique autour du parc (5 km), de quoi centraliser toutes les informations et améliorer le service aux visiteurs, et mise aussi sur une nouvelle animation et un nouveau show musical.

A Bellewaerde (Ypres), également propriété de la française Compagnie des Alpes, l’investissement est aussi d’importance. La nouvelle attraction Huracan, montagne russe familiale, représente même "un des plus gros investissements depuis 1999" . Soit 4 millions d’euros.

On investit aussi chez Plopsa, la division des parcs à thème de Studio 100 qui exploite trois parcs en Belgique : Plopsaland De Panne (qui affiche déjà complet le 30 mars), Plopsa Indoor Hasselt et Plopsa Coo (sans compter un aux Pays-Bas, ouvert en 2010, et un en Allemagne, acquis fin 2010). "En 2012, nous avons accueilli 2,6 millions de visiteurs dans nos parcs, nous devons continuer à y investir" , indique Steve Van de Kerkhof, PDG du groupe Plopsa. Concrètement, Plopsaland De Panne (ex-Meli) qui avait ouvert son Mayaland en 2011, proposera cet été une nouvelle zone thématique de 5 000 m2 autour du nouveau personnage de Studio 100, Vic le Viking (avec deux nouvelles attractions familiales et deux points de restauration). Investissement : 5,5 millions. Autre zone thématique, celle consacrée aux héros du dessin animé Kathy Tralalère diffusé sur Club RTL depuis quelques mois. Kathy, Emile et Victor vont avoir leurs deux attractions dès les vacances de Pâques. Investissement : 750 000 €. Enfin, face à l’entrée du parc, un nouveau théâtre (1 400 places) accueillera les spectacles quotidiens dès l’été (inauguration le 15 juillet). Coût total du projet : 6 millions.

Au programme de Plopsa Coo, "une véritable expérience safari grâce à son parc à gibier" . Trois nouvelles jeeps remplaceront le train touristique qui traverse le parc. Plus dynamique ! Et puis, il y aura de nouveaux marcassins, loups et cerfs. Et à Plopsa Indoor Hasselt, ce sont 250 000 € qui sont consacrés aux nouveautés (brigade du feu et auto-école).

Bobbejaanland (Lichtaart) reste plus que jamais fidèle à ce qui fait son succès depuis des années : le spectacle et le divertissement. Après avoir frappé un grand coup en s’offrant une nouvelle montagne russe pour ses 50 ans en 2011 (5 millions), "Le pays du plaisir fou" affichera cette fois un nouveau show équestre et différents rendez-vous au long de la saison, à côté de sa quarantaine d’attractions pour petits et grands. Montant investi cette saison : 800 000 €.

Pairi Daiza (Brugelette) a connu une année faste l’an dernier avec 955 000 visiteurs (pour 800 000 un an plus tôt), inaugurant près de 9 ha dédiés à l’Afrique (un investissement de près de 15 millions d’euros) et devenant "l’un des zoos les plus importants de la scène européenne" . En 2013, le site inaugure sa brasserie (quatre bières maison), car les moines y brassaient jadis la bière de Cambron. Et puis, le "Jardin des mondes" dévoilera le reste de sa saison jeudi prochain. On nous promet d’autres nouveautés.