Entreprise

"Nauséabonde ". Voici comment est décrite l’ambiance actuelle au sein de la compagnie low cost Ryanair par un pilote belge. Pour rappel, la compagnie irlandaise a annoncé l’annulation de 2000 vols jusqu’à la fin du mois d’octobre pour cause de manque de pilotes disponibles. Et la pression est constante sur ceux qui restent afin qu’ils renoncent à leurs jours de congé pour venir dépanner la compagnie. "Récemment, Ryanair a réveillé, en pleine nuit, un pilote de Charleroi par trois fois pour lui demander de venir travailler en urgence , nous explique-t-on. L e pilote, qui était en jour ‘off’ (de récupération) a refusé."

Car le climat "de terreur" imposé par Ryanair n’impressionne plus. "Beaucoup ont accepté des choses intolérables pendant des années sous peine de perdre leur emploi", explique un pilote qui dit vouloir quitter la compagnie "dès qu’il peut". "La frustration s’est accumulée pendant des années et 90 % des gens qui travaillent pour Ryanair détestent désormais cette compagnie." Certains cadres en viennent même à se réjouir des déboires du transporteur qui n’aurait que "la monnaie de sa pièce".

"Ceux qui restent à Charleroi le font pour leur famille"

...