Entreprise Le discours ne change pas chez Ryanair qui est entré dans un véritable bras de fer avec son personnel gréviste. En juillet, la compagnie low cost avait menacé de délocaliser des centaines d’emplois de l’Irlande vers la Pologne après un mouvement de grève des pilotes de l’île verte. Avant de se rétracter il y a quelques jours. Cette fois-ci, ce sont les Allemands qui sont visés.
(...)