Entreprise

Les petits ruisseaux font les grandes rivières. L’an dernier, l’opération "Faites une action en or", basée sur les dons de titres de faible valeur, a dégagé un bénéfice de 26 722,58 euros, selon un communiqué publié mardi. C’est le premier exercice bénéficiaire, les années précédentes ayant permis d’éponger les coûts de démarrage de l’opération. Le principe de celle-ci, lancée en 2006 avec le soutien de plusieurs institutions financières, est de récolter, auprès des investisseurs, des actions, obligations et autres titres dont la valeur boursière a tellement plongé que leur revente occasionne des frais fixes plus élevés que le produit tiré de la transaction. Ces effets mobiliers à l’abandon traînent donc sur des lignes de comptes titres inutilisées.

"Faites une action en or" permet aux boursicoteurs de transférer, sans aucun frais, ces titres devenus superflus sur un compte titre ouvert dans les diverses banques partenaires de l’opération. Celles-ci (BNP Paribas Fortis, Dexia, KBC, ING, Delta Lloyd, Degroof, CBC Banque, Dresdner Van Moer Courtens, Centea, Petercam et Dierickx, Leys & Cie) mutualisent les titres pour les revendre par paquets, ce qui réduit sensiblement la part des frais de transaction. Le bénéfice ainsi dégagé est octroyé à un consortium d’organisations : Fondation pour les générations futures, Stichting voor toekomstige generaties, Ligue des familles, Vredeseilanden, Réseau financement alternatif et Netwerk Vlaanderen. Au titre de l’exercice 2008, chacune recevra 15 % du bénéfice, soit 4 008 euros, les 10 % restant étant dédiés aux frais de fonctionnement. A partir de 2009, il a été décidé d’octroyer tout le bénéfice à la Fondation pour les générations futures, afin d’éviter l’effet de saupoudrage. "Le choix s’est porté sur cette fondation du fait de son action à l’échelle de l’ensemble du pays et de sa fonction redistributrice au travers de soutiens aux porteurs d’initiatives durables", souligne le texte.

En l’occurrence, l’argent qui aura été récolté cette année sera affecté en priorité au Grand prix des générations futures 2010. "Ce prix distingue chaque année deux initiatives ou entreprises qui vivent ou inventent, en Belgique, les principes d’un développement durable", indique le communiqué. Au départ, l’opération "Faites une action en or" avait été conçue dans l’espoir de tirer profit de la dématérialisation des titres, effective au 1er janvier 2008. Les particuliers peuvent d’ailleurs continuer à déposer des titres papier sur un compte titre dédié à l’opération auprès de leur banque, puisque la disparition complète des titres papier est prévue pour 2013. Mais "Faites une action en or" vise donc aussi les titres de très faible valeur. Conclusion du consortium des associations : "Le secteur financier a aussi son rôle à jouer en matière de récupération et de recyclage !"

www.actionenor.be