Entreprise

La chaîne de magasins Lidl retire des tomates cerises de ses rayons après qu'un sachet contenant une "substance étrange" a été retrouvé dans un emballage de "tomates cerises dans un petit seau" dans une de ses filiales à Tamise, annonce le supermarché discount samedi. Il s'agit vraisemblablement d'un pesticide. Le parquet de Flandre orientale a ouvert une enquête. Un client d'une filiale de Lidl située à Tamise a remarqué la semaine dernière un sachet contenant une substance étrange dans un petit seau de tomates cerises. Le client a averti le gérant du magasin, qui a porté plainte auprès du parquet de Flandre orientale. Une enquête a été ouverte. Il s'agit vraisemblablement d'un pesticide.

Les tomates cerises concernées ont été vendues par Lidl Belgique entre le 6 et le 10 novembre. Il s'agit des "tomates cerises dans un petit seau" de 500 grammes, dont le numéro de lot est L60492. Toute personne qui trouve une substance étrange sur ce produit peut contacter le parquet via le numéro gratuit 0800/303.00. Lidl demande de ne pas consommer les tomates et de les retourner dans une filiale de la chaîne. Le client sera remboursé, même s'il ne possède plus son ticket de caisse.

"Il s'agit d'une substance qui n'a pas du tout sa place dans les denrées alimentaires", souligne le parquet. "Nous examinons si (la présence du pesticide) est le fruit d'un acte malveillant." Le client qui a noté la présence du sachet a immédiatement averti le gérant du magasin, qui a porté plainte. "Nous examinons s'il y a eu acte malveillant. Il est possible qu'un client ait placé le poison dans le paquet", explique le parquet de Flandre orientale. "Mais une erreur dans la production peut également (être à l'origine de l'incident). Les autres boîtes de tomates sont contrôlées. Un paquet a été contaminé par un sachet", confirme le parquet.