Entreprise Dans son édition du 15 novembre, “La Libre” révélait qu’un marché public à 1,7 million d’euros par an, concernant le nettoyage, pour les quatre années à venir, des bureaux bruxellois de la direction de la SNCB, et a priori attribué à Köse Cleaning, présentait des irrégularités. C’est un ancien président de la commission paritaire du secteur du nettoyage qui tirait la sonnette d’alarme. [...]

Aujourd’hui, un nouvel élément de taille conforte l’idée que la procédure du marché n’a pas été respectée.

(...)