Entreprise C’est le patron de Ryanair qui l’annonce lui-même : il s’attend à de nouvelles "perturbations" sur le réseau de la compagnie irlandaise durant ces vacances de Pâques, voire cet été. En cause ? Des négociations qui ne se passent pas bien avec son personnel dans certains pays. En Irlande ou au Portugal où les "syndicats sont mal organisés", Michael O’Leary se dit prêt à affronter des mouvements de grève dans les prochaines semaines. " Là où il y a des demandes risibles de notre personnel, il y aura des perturbations car nous n’allons pas faire de concessions sur notre modèle", explique le CEO irlandais, qui était de passage à Bruxelles ce mardi.
(...)