Entreprise

Microsoft a lancé jeudi son propre moteur de recherche sur l'Internet, signant une arrivée très attendue sur un marché dominé par Google et Yahoo!.

Le numéro un mondial des logiciels a annoncé que sa nouvelle application MSN Search, présentée comme l'aboutissement d'un travail de deux ans, était désormais accessible en onze langues et dans environ 25 pays d'Amérique du nord, d'Asie et d'Europe, dont la France, la Belgique et la Suisse. Il s'agit dans un premier temps d'une version expérimentale (http://beta.search.msn.com) à laquelle Microsoft pourra apporter d'éventuelles améliorations. «La sortie de notre version bêta est un pas énorme pour parvenir à fournir aux consommateurs l'information qu'ils recherchent en ligne, plus rapidement», a indiqué Yusuf Mehdi, dirigeant du portail Internet MSN.

Pour offrir aux internautes les résultats de recherche les plus pertinents, Microsoft assure qu'il balaiera «plus de cinq milliards» de pages web.

Les derniers chiffres disponibles sur Google faisaient état de 4 milliards de pages balayées, mais le moteur de recherche le plus populaire au monde a justement annoncé mercredi soir le doublement de cet index, rapportait jeudi la presse américaine.

Le nouvel outil de Microsoft propose des recherches par thèmes, orientant sur des sites d'information, dans les pages d'un dictionnaire ou d'une encyclopédie maison, ou chez des commerçants en ligne si le mot cherché correspond à un désir d'achat.

© La Libre Belgique 2004