Entreprise

Mithra, la société pharmaceutique de François Fornieri (son CEO, sur la photo) spécialisée dans la santé féminine, connaît une importante chute en bourse ces derniers jours. Après avoir connu une année faste et avoir même franchi le seuil symbolique du milliard d'euros de capitalisation boursière en mai, ça se dégonfle. Mithra perd un quart de sa valeur depuis le début du mois, et jusqu'à 40% si l'on prend en compte la valeur maximum atteinte en mai. Les vendeurs passent à l'acte et exercent donc une pression sur la valeur de l'action.

Mais il s'agit donc de prise de bénéfices de la part d'actionnaires, et non de tests cliniques non concluants par exemple. Donc rien de catastrophique pour le moment. De plus, Mithra avait fait des annonces de partenariats pour la distribution de sa pilule contraceptive Estelle.

L'action sera à garder à l'oeil ces prochains jours. Vers 16h30 ce mardi, l'action reprenait tout de même 3%.

 

Perspectives prometteuses malgré quelques chiffres dans le rouge

Pour rappel, Mithra avait terminé 2017 dans le rouge. Son bénéfice était dans le négatif, à hauteur de 35 millions d'euros. Mais son chiffre d'affaires continuait de progresser fortement. Ce qui laissait entrevoir un avenir prometteur. De plus, François Fornieri affichait toujours un optimisme important dans la presse, quitte à lancer des rumeurs quant à un potentiel rachat. 

François Fornieri détient toujours environ 28,2% du capital. Parmi les autres actionnaires, on retrouve Marc Coucke (plus de 16%) et Meusinvest (plus de 14%).