Entreprise

L'ÉQUIPEMENTIER CANADIEN EN TÉLÉCOMMUNICATIONS NORTEL NETWORKS, qui fait l'objet d'enquêtes de la police et des autorités de la Bourse au Canada et aux Etats-Unis, a annoncé, hier, avoir congédié sept nouveaux responsables et prévoit de licencier 3500 personnes d'ici à la fin 2004. Ces licenciements, qui représentent environ 10 pc des effectifs, s'inscrivent dans un plan de restructuration organisationnelle, selon le groupe. Nortel a indiqué, lundi, avoir reçu une lettre du groupe d'enquête sur les marchés de la police fédérale canadienne l'informant de l'ouverture d' «une enquête criminelle sur la situation comptable de la société». Fin avril, le groupe avait congédié son PDG, Frank Dunn, ainsi que ses directeurs des finances et de la comptabilité en avertissant qu'une nouvelle révision indépendante en cours de ses comptes montrait que ses résultats publiés depuis le 1er janvier 2001 n'étaient pas «fiables». (AFP)

© La Libre Belgique 2004