Entreprise

L'administratrice déléguée de Proximus s'est dite vendredi "surprise par l'amplitude" des réactions après la panne générale qui a touché le réseau de Proximus TV début janvier. 

"Seule la télévision n'a pas fonctionné durant 1h30 et à un mauvais moment, vers 20h00, mais tous les autres services continuaient d'opérer normalement", a ainsi expliqué Dominique Leroy en marge de la présentation des résultats financiers annuels de l'opérateur télécom. "Nous avons très vite offert une compensation à tous nos clients", a-t-elle rappelé. Un petit incident s'est encore produit le lendemain de cette panne, reconnait l'administratrice déléguée. "Mais je n'ai pas eu connaissance d'autres problèmes depuis lors. Et nos concurrents ont aussi été touchés. Mais on n'en a très peu parlé", constate-t-elle

Dominique Leroy a ensuite précisé qu'une erreur humaine avait causé l'incident en question, et non une panne électrique comme cela avait été évoqué plus tôt. "Il y a bien eu une panne électrique au même moment mais l'origine semble finalement être une intervention."

La transformation sur le réseau de l'opérateur est tellement importante qu'on ne peut pas jeter la pierre sur l'une ou l'autre personne, a-t-elle poursuivi. "Nos techniciens font des miracles tous les jours, 99,5% des interventions sur le réseau se déroulant sans problème."

La patronne de Proximus "espère dès lors que cet incident restera isolé".