Entreprise

Ce n’est pas officiel, mais presque : Paradisio deviendra prochainement "Pairi Daiza". Un nom qui signifie "jardin clôturé" en persan et est partiellement à l’origine du terme "paradis". Et, surtout, un nom qui colle parfaitement à la personnalité de celui qui personnifie le parc, Eric Domb, son fondateur et patron, féru d’arts, de cultures et de voyages, asiatiques entre autres (les deux derniers jardins du parc sont chinois et indonésien).

Désirant en réserver la primeur à son conseil d’administration qui se réunira prochainement, Eric Domb n’a pas voulu confirmer ce nom(1). Il reconnaît par contre qu’un changement -et un plan de communication ad hoc- est en marche. "Je ne me retrouve plus dans le nom Paradisio", explique-t-il, qu’il juge trop commercial, faisant plus souvent référence à des clubs de rencontre ou à des magasins. Non sans convenir que le nouveau, plus "harmonieux", n’est peut-être pas assez "sexy" "Le nom Paradisio n’est plus conciliable avec ce qu’est le parc et, surtout, avec ce qu’il va devenir : plus qu’un simple parc d’attractions; un lieu où la nature rencontre la culture; où l’on privilégie le "et" au "ou"; mieux, un modèle d’entreprise qui va au-delà d’aspects strictement économiques."

C’est, de fait, un plus vaste projet que signe ce changement de nom. "Un projet dans lequel on pourrait utiliser la rentabilité du parc pour poursuivre des objectifs autres que seulement commerciaux", complète-t-il. Comme? Proposer aux employés et collaborateurs d’offrir une semaine de leur temps de travail (et jusqu’à 4,5 semaines à terme) pour agir sur d’autres projets. "C’est ce qu’on appelle déjà ici le 14e mois, en référence au 13e, explique Eric Domb. En augmentant notre productivité, on pourrait grappiller une semaine qui ne serait pas mise au profit de l’entreprise, mais au profit d’une œuvre." Et d’insister sur le fait que ce projet n’est absolument pas incompatible avec les intérêts des actionnaires ("on continue à avoir besoin de profit"), pas plus qu’à ceux des travailleurs ("On ne va pas engager moins; au contraire, notre programme compte plusieurs dizaines d’engagements"). "D’autres voies seront explorées dans l’idée de mettre plus de citoyenneté dans l’entreprise, poursuit-il. Ce nouveau nom aura plus de sens encore à l’avenir - j’espère même qu’il coulera de source -, mais il est d’ores et déjà un passage obligé pour réaliser nos objectifs."

C’est donc très probablement sous le nom de "Pairi Daiza" que Paradisio ouvrira sa saison 2010. Sans angoisse marketing ? "Ma seule angoisse serait peut-être de susciter de vains espoirs aux visiteurs car, le 3 avril, ils ne se retrouveront pas dans un nouveau parc." Une des nouveautés annoncées -un jardin australien sous volière - ne sera d’ailleurs installée qu’au début de l’été.

(1) Après vérifications, il apparaît que les noms de domaines Internet ont déjà été réservés