Entreprise

Afin de raviver l'intérêt du public pour les timbres, Vicindo - la filiale de marketing direct de La Poste - annonçait, il y a un an, le lancement de timbres personnalisés.

Le plus orignal d'entre eux, `Montimbre´, se compose d'un timbre-poste Prior (0,49 €) auquel est accolé un deuxième timbre personnalisé avec une photo, un logo, un dessin, l'annonce d'un événement particulier comme un mariage, par exemple.

Deux formats sont proposés (horizontal et vertical).

Depuis huit mois, ce timbre est vendu, par feuille de 15 au prix de 15 euros (timbres Prior compris), ce qui revient à un euro par envoi. Comment se procurer ce sésame original? Les commandes (avec l'envoi de la photo numérique) et le paiement se font par Internet (via le site www.montimbre.be). Les timbres (toujours par feuille de 15) sont envoyés à domicile endéans les 15 jours suivant le règlement de la facture. Les commandes peuvent aussi se faire via la poste en renvoyant les formulaires ad hoc disponibles dans les bureaux de poste et les boutiques Artis.

`Les personnes qui déménagent peuvent ainsi, par exemple, envoyer leur changement d'adresse avec un timbre montrant la photo de leur nouvelle maison´, précise Christian Salez, l'administrateur délégué de Vicindo.

Dans le même style, La Poste a lancé le timbre thématique Duostamp. Une série a ainsi été consacrée, cette année, au 25e anniversaire de la mort d'Elvis Presley. Autre exemple: le club de football du RC Genk possède désormais ses propres timbres avec son logo et la photo de ses joueurs. Le principe du Duostamp est le même: le timbre thématique se colle à la gauche d'un timbre affranchi.

Enfin, le Mediastamp est un timbre proposé aux entreprises et associations pour soutenir leurs campagnes publicitaires.

D'après Christian Salez, le succès de ces nouveaux timbres est au rendez-vous. `Huit mois après leur lancement, nous avons vendu 100000 feuilles de 15 timbres personnalisés, dont la moitié dans la catégorie Montimbre´.

Leurs ventes auront généré, au terme de l'année 2002, un chiffre d'affaires de 2 millions d'euros, en ligne avec les objectifs fixés par Vicindo.

Ce sont les timbres personnalisés avec la photo du chat ou celle du chien de famille qui sont le plus prisés.

Un des problèmes, reconnaît M. Salez, c'est que peu de gens en Belgique connaissent l'existence de ces timbres. Second obstacle à leur développement: la logistique. `Notre priorité pour 2003 est de faciliter leur accès. L'objectif est d'offrir ce service directement dans les bureaux de poste pour toucher un plus grand nombre de personnes et, aussi, de travailler à leur notoriété par des efforts marketing soutenus´.

A noter que, nouvelle tarification de La Poste oblige, le prix de ces timbres personnalisés (considérés d'office comme Prior) pourrait être quelque peu majoré à partir de l'an prochain.

© La Libre Belgique 2002