Entreprise Christina Foerster, patronne de Brussels Airlines, dévoile sa stratégie pour la compagnie.

Son intronisation n’aura pas été évidente. CEO de Brussels Airlines depuis le 1er avril, l’Allemande Christina Foerster a pris les commandes de la compagnie belge dans un contexte particulièrement tendu. Le débarquement surprise de Bernard Gustin, l’ancien patron, et son directeur financier, Jan De Raeymaeker par Lufthansa en février dernier aura marqué les esprits. "Je me concentre sur mon job, je regarde vers l’avenir et pas vers le passé", se contente d’expliquer la nouvelle boss de Brussels Airlines. Ce changement à la tête de la compagnie belge est aussi symbolique : certains redoutent une "germanisation" de Brussels Airlines, devenue filiale à 100 % de Lufthansa et amenée à intégrer la compagnie low cost Eurowings. Enfin, l’Ixelloise d’adoption débarque dans "un monde d’hommes", comme elle l’explique elle-même.

(...)