Entreprise

Le groupe en résolution ordonnée Dexia a terminé l'année 2017 sur une perte nette de quelque 462 millions d'euros, contre un bénéfice de 353 millions un an plus tôt, un résultat plombé par le "poids significatif" des taxes et contributions réglementaires ainsi que par le volatilité comptable, a-t-il indiqué jeudi. Le total bilantaire, lui, a diminué de 15%, à 180,9 milliards d'euros, la ratio "total capital" s'élevant à 20,4% comparé à 16,8% au 31 décembre 2016, "notamment sous l'effet de la réduction du portefeuille d'actifs, ciblant des actifs fortement pondérés en capital", a précisé Dexia.

"En 2017, le groupe s'est attaché à simplifier et renforcer sa structure financière. Les circonstances de marché ont été favorables et nous en avons tiré profit pour réaliser un important travail d'optimisation de nos sources de financement mais également pour accélérer la réduction de nos portefeuilles d'actifs et en diminuer le risque et la complexité. Cette accélération s'est traduite par une diminution de 15% du bilan et a eu un impact positif sur notre base en capital", a pour sa part commenté Wouter Devriendt, l'administrateur délégué de Dexia, cité dans un communiqué.

Dexia a par ailleurs poursuivi les efforts engagés afin d'adapter le modèle opérationnel du groupe. "La signature avec Cognizant d'un contrat d'externalisation de nos activités informatiques et de back office en France et en Belgique, a posé les bases d'un modèle opérationnel plus solide et efficace sur le long terme. Par ailleurs, la conversion des actions de préférence en actions ordinaires, approuvée par l'assemblée générale extraordinaire du 7 décembre 2017, a constitué un moment clé pour la poursuite de la résolution du groupe", a ajouté Robert de Metz, président du conseil d'administration du groupe franco-belge.

Le ministre des Finances Johan Van Overtveldt a quant à lui fait part de sa satisfaction. "Les efforts fournis renforcent la position de Dexia. Je compte sur tous les intervenants pour continuer à travailler à la résolution ordonnée de l'entreprise dans l'intérêt de toutes les parties concernées", a-t-il déclaré.