Entreprise

Il existe plusieurs filières d'aides financières publiques accessibles aux jeunes entrepreneurs wallons: Sowalfin, les Invest (pour les entreprises d'une certaine taille) ou encore le Fonds de participation fédéral (qui a notamment le «prêt lancement» pour les chômeurs).

De manière plus générale, le jeune entrepreneur peut se faire aider par les intercommunales de développement économique, par les chambres de commerce locales ou encore par l'Union des classes moyennes (UCM) qui a en son sein l'Office de création d'entreprises. Les premières peuvent aider à trouver un emplacement. Les deuxièmes peuvent apporter un soutien dans l'obtention de l'inscription à la TVA, la troisième peut aider à s'y retrouver dans la législation des indépendants. (AvC)

© La Libre Belgique 2004