Entreprise

Une entreprise telle que Belgacom semble tout naturellement disposée à faire du télétravail. Ainsi, depuis octobre 2004, l'opérateur a mis en place 15 centres de télétravail installés dans certains de ses bâtiments (plus de 200 en tout), et ce, aux quatre coins du pays: Gand, Bruges, Malines, Liège, Charleroi, Libramont... «En tout, quelque 200 postes sont disponibles, avec un PC, une connexion pour portable ou une connexion sans fil», explique Jean-Pierre Dekocker, directeur Corporate programmes chez Belgacom. «Entre 700 et 800 personnes participent à ce projet, sur les 4 à 5000 qui ont une fonction qui se prête à faire du télétravail.»

L'idée est de permettre aux employés de travailler plus près de chez eux. «Mais dans un bâtiment Belgacom, ce qui crée une certaine dynamique», explique Jean-Pierre Decocker qui précise que la formule n'est possible que pour deux jours par semaine et «avec l'accord du supérieur».

Et le télétravail à domicile? « Cela existe aussi chez nous. Mais de manière informelle. Nous ne comptons pas le développer pour l'instant.»

© La Libre Belgique 2005