Entreprise Jean-Pierre Clamadieu sera bel et bien président du conseil d’administration d’Engie en mai prochain. Cela ne faisait plus l’ombre d’un doute depuis que l’Etat français, le plus important actionnaire du groupe énergétique, avait annoncé qu’il soutiendrait sa nomination. L’information a été confirmée, ce mardi, à l’issue d’un conseil d’administration extraordinaire du groupe Engie.

> Y a-t-il un deal avec le président français ?

> Deminor, l’association qui défend les actionnaires minoritaires, s'interroge

> Les mauvaises relations entre la Belgique et Engie ont-elles joué ?