Entreprise Son ouverture au Mint est prévue le jeudi 19 octobre. Celles des autres magasins suivront au coup par coup.

Le premier Uniqlo de Bruxelles ouvrira ses portes le jeudi 19 octobre à 10 heures. Si la date restait un grand secret, l’endroit où l’enseigne japonaise se posera est par contre connu depuis quelques semaines déjà : le tout nouveau "The Mint", version revue et modernisée de l’ancien "Centre Monnaie", place du même nom.

Celui qu’on qualifie parfois de "Zara japonais" (plus de 1 900 points de vente dans le monde, dont 837 au Japon et 980 dans le reste de l’Asie), dont les collections sont toutefois plus épurées, fonctionnelles et techniques, s’est activé pour gagner le bénéfice de la surprise devant les autres grosses pointures des lieux, les Kiabi, Hema ou Esprit, un Decathlon de ville (sur 1 600 m²), un NYX Cosmetics, un Ubiway ou un Flying Tiger, qui ouvriront au cours des semaines suivantes. Quant à l’ouverture de la galerie au -1 (avec un Carrefour by Mestdagh) et le rétablissement de l’accès au métro, ils sont programmés pour le 15 novembre. Soit une vingtaine d’enseignes qui ont fait le pari de l’hypercentre, malgré le tant décrié piétonnier. "La localisation sur la place de la Monnaie, face à l’Opéra, entre la rue Neuve et la Grand-Place, est un must", explique Kohsuke Kobayashi, directeur opérationnel d’Uniqlo Belgique. "On sait que le piétonnier ne fait pas l’unanimité mais on est persuadé que cela n’empêchera pas les clients d’arriver jusqu’à nous, qu’ils soient bruxellois ou touristes." Et de récuser la course de vitesse. "On ouvre quand on est prêt. Notre priorité, ce sont les clients. Et on sait qu’ils nous attendent de pied ferme depuis longtemps." Aux cent premiers, Uniqlo offrira une écharpe en cachemire. Aux suivants, des promotions dans une ambiance festive.

Un jour dans le haut de la ville

Ce magasin sera le 3e de l’enseigne en Belgique, après les deux d’Anvers : celui du Meir ouvert en octobre 2015, il y a deux ans déjà, et celui du shopping de Wijnegem en mars 2016. Bien après le Royaume-Uni (2001 - 10 magasins), la France (fin 2007 - 19), la Russie (2010 - 19) et l’Allemagne (2014 - 5), mais avant l’Espagne (2017 - 1). "Les magasins physiques sont au cœur de l’expérience client puisque c’est l’endroit où ils peuvent toucher, sentir, essayer nos produits. Le choix du bon emplacement et de l’architecture appropriée est primordial et peut prendre du temps", ajoute Kohsuke Kobayashi. Une deuxième ouverture pourrait également se faire attendre. "Lorsque nous ouvrons un nouveau marché, nous avons tendance à adopter une approche lente, d’abord axée sur le client, ses attentes, sa satisfaction. Le lancement d’Uniqlo à Bruxelles n’en représente pas moins une autre étape majeure pour nous et nous comptons bien y ouvrir d’autres points de vente. A Paris nous en avons 5, et 10 à Londres." Sachant qu’Uniqlo s’adapte aussi bien aux rues commerciales qu’aux centres commerciaux, on pourrait le voir apparaître dans le haut de la ville mais également au Woluwe shopping center, par exemple.

Plus grand que celui du Meir

Toujours est-il qu’Uniqlo a vu grand à Bruxelles - plus grand encore qu’au Meir - puisque le magasin s’étagera sur deux niveaux et environ 1 500 m². De quoi abriter une belle tranche de son offre globale automne-hiver 2017-2018 : ses incontournables vestes ultralégères en duvet, ses pulls et sweat-shirts en cachemire ou en laine de mérinos, ses jeans techniques… pour hommes, femmes et enfants. Mais également la ligne signée en collaboration avec le styliste JW Anderson et celle baptisée "U", mise au point à Paris par une équipe dirigée par Christophe Lemaire.


Cinq ambassadeurs

"Influenceurs". Comme elle l’avait fait pour célébrer l’ouverture sur le Meir, l’enseigne s’est choisi cinq "ambassadeurs" représentatifs de la capitale, des influenceurs qui "veulent repousser les frontières par leur recherche constante de créativité et d’esprit d’entreprise" : Nancy Eissaoui du magasin-restaurant Chyl, la championne européenne du 100 m haies Anne Zagré, Sophie Lauwers, responsable des expositions à Bozar, l’homme de radio et DJ Lefto, l’artiste Carl Anders Sven Hultin (CASH).

Basiques. Leur rôle ? Etre présents lors de l’inauguration et figurer sur les affiches qui seront installées dans le magasin. Ce qui a particulièrement séduit Nancy Eissaoui, qui prend la pose avec son compagnon et leur fille. Avec Hassan, son compagnon, elle a ouvert Chyl (pour Change Your Lifestyle), près de l’avenue Louise : un magasin bio zéro déchet qui s’est déployé en un restaurant et en trois chambres d’hôtes. "Et puis, Uniqlo est une chaîne qui me touche. Elle est dans la mode à grande échelle, mais ses articles sont des basiques que l’on peut garder toute sa vie. J’ai moi-même opté pour cette éthique : acheter moins mais mieux."