Entreprise Le tax shift l’a rendu moins attrayant que la nouvelle prime bénéficiaire. Izeo veut le revoir.

Depuis sa création en 2008, le bonus salarial collectif vit une success story. Le nombre de sociétés qui ont offert un bonus à leurs salariés a triplé pour dépasser 9 000 en 2017. Cela concernait plus de 500 000 travailleurs. Mais la tendance pourrait s’inverser en 2018, pense le mouvement de défense des PME Izeo. Lequel réclame une réforme, afin de renforcer l’attrait du dispositif.