Entreprise

Le tribunal de première instance de Bruxelles a condamné Allianz et Beobank pour des manquements graves dans leurs informations sur les prêts au logement et investissements, rapportent De Standaard et Het Nieuwsblad lundi. 

Un ménage a contracté un prêt pour un logement, pour lequel il ne devait rembourser que les intérêts durant une période. 

Le capital ne devait être remboursé qu'après une échéance. Ce qui devait garantir un revenu supplémentaire, s'est avéré être une perte durant la crise financière.

Le juge a estimé que les plaignants n'avaient pas budgétisé suffisamment le préjudice subi, le tribunal doit encore trancher à ce sujet.