Entreprise

Les compagnies aériennes ont d’ailleurs dû sortir le portefeuille pour compenser les centaines de milliers de passagers dont les vacances ont été perturbées, voire annulées suite à ces agitations dans le ciel européen.