Entreprise Malgré une dette colossale, la première compagnie low cost long courrier d’Europe attire les convoitises. Entretien.

Norwegian, c’est un ovni dans le ciel aérien européen. En quelques années, le transporteur du Nord s’est imposé comme troisième compagnie low cost d’Europe et surtout principale compagnie à bas coût sur le long courrier. Il y a un an et demi, Norwegian créait ainsi la sensation en mettant en vente des billets à 65 euros (aller simple) pour relier Londres à New York. Un beau coup marketing, puisque ce tarif ne prenait pas en compte un nombre incalculable de suppléments (repas, bagage…).