Entreprise

Axalta Coating Systems veut fermer son usine de Malines. 276 emplois sont menacés, a indiqué vendredi la direction lors d'un conseil d'entreprise extraordinaire. L'entreprise est à la recherche d'un éventuel repreneur pour ses activités "afin que les conséquences sur l'emploi restent aussi limitées que possible".

L'intention de fermeture ne concerne que les activités de production de Malines. Les autres activités (vente, service technique, fonctions de support) de Malines ne sont pas concernées.

Du côté syndical, c'est la surprise et l'incompréhension. "C'est un coup de tonnerre dans un ciel bleu, certainement au vu des belles prestations de l'entreprise ces dernières années", a réagi Danny Absillis, du syndicat socialiste ABVV. Le syndicaliste dénonce également les quelque "170 millions d'euros de dividendes" versés aux actionnaires depuis 2012. "Au final, vous vous retrouvez dans une entreprise intéressée seulement par les bénéfices et non par l'emploi."

S'il est prématuré de parler d'actions, il est "très improbable" que la production reprenne normalement lundi matin, estime encore Danny Absillis.

Une réunion entre la direction et les syndicats est prévue lundi à 9h.