Entreprise Le groupe belge de distribution a publié des résultats encourageants.

Après avoir subi durant le mois de mai le coup de froid qui a frappé le secteur de la distribution, voilà l’action Colruyt qui redémarre ce mercredi, bondissant de près de 9 % en Bourse de Bruxelles. C’est que les résultats publiés par le groupe belge de distribution sont plus qu’encourageants. Le chiffre d’affaires du groupe a progressé de 3,4 % à 9,031 milliards d’euros pour l’exercice 2017/2018 (décalé). 

Colruyt affiche aussi une amélioration de sa marge brute qui passe de 25,8 % à 26 % sur l’exercice, en dépit des pressions sur les prix, et revendique une part de marché en hausse à 31,8 % contre 31,7 % sur l’exercice précédent. Certes, il s’agit de progressions limitées, mais l’évolution est positive et rassurante. Surtout pour un groupe qui emploie près de 28 000 personnes. Hors effets non récurrents, le bénéfice net s’élève à 351 millions d’euros, en très léger progrès d’une année sur l’autre.

Le bénéfice par action s’élevant à 2,60 euros, l’action se traite à près de 18 fois les bénéfices. Elle serait donc jugée chère pour une valeur du secteur. Mais Colruyt affiche aussi une progression de son volume d’affaires en e-commerce qui représente désormais 5 % de son chiffre d’affaires. On le sait, le groupe investit aussi dans les énergies renouvelables, ce qui est propre à réduire ses coûts et à générer des revenus complémentaires à son activité de distribution. Le groupe devrait payer un dividende brut de 1,22 euro, ce qui représente un rendement brut (de 30 % de précompte mobilier) de 2,5 %. Ces éléments réunis expliquent amplement le rebond du titre à la Bourse de Bruxelles.

Cours de l'action Colruyt

© IPM