Entreprise

Découvrez le C.V. des cinq économistes rassemblés par La Libre Belgique pour évoquer la situation de l'État belge et chercher des solutions pour améliorer la gestion des dépenses.

Alexandre de Streel est professeur à l’Université de Namur et membre du CERPE (Centre de recherches en Economie Régionale et Politique Economique). Il est également professeur invité à l’UCL, chercheur associé à l’Institut européen d’administration publique à Maastricht et assesseur à l’autorité belge de la concurrence. Il a un doctorat en droit de l’Institut universitaire européen de Florence et une licence en économie de l’UCL.

Etienne de Callataÿ est diplômé en économie de l’Université de Namur et de la London School of Economics, est membre du Comité de Direction et chief economist de la Banque Degroof. Il est également senior fellow de l’Itinera Institute et chargé de cours invité à l’Université de Namur et à l’UCL. Il est Président de la Société Royale d’Economie politique de Belgique et du Centre d’Etude et de Recherche universitaire de Namur. Il est administrateur d’associations non-marchandes et de sociétés savantes. Avant de rejoindre la Banque Degroof en 1999, il a travaillé à la Banque nationale de Belgique (1987-1992) et au Fonds Monétaire International (1992-1996). Il est ensuite devenu chef de cabinet adjoint du Premier Ministre (1996-1999) et chef de cabinet du Ministre des Finances (1999).

Olivier Lefebvre est Docteur en économie de l’UCL et MBA (Cornell University). Ancien chef de cabinet du Ministre des Finances (1990-1996), il est un des co-fondateurs d’Euronext et ancien président de la Bourse de Bruxelles, Euronext Bruxelles. Il a donné cours à l’UCL et à l’Université de Namur. Aujourd’hui, il exerce des fonctions dans le domaine du “Change management” dans divers secteurs : dette publique, spinoffs et sociétés innovantes. Il est également administrateur de sociétés.

Luc Leruth est mathématicien (ULg) et économiste (UCL, ULB). Il a enseigné dans plusieurs universités et travaillé pour plusieurs organisations internationales (ADB-Banque Asiatique de développement, FMI-Fonds Monétaire International), dans différents pays à travers le monde (Philippines, USA, îles Fiji, Gabon, Ghana, France, Inde). Il est également professeur à l’ULg. Ce mathématicien-économiste est aussi romancier. Il a publié deux romans chez Gallimard, “La 4éme note” et “La machine magique”.

Pierre Pestieau a obtenu son doctorat en économie de l’Université de Yale. Après avoir enseigné à l’Université de Cornell, il est devenu de 1975 à 2008 professeur d’économie, à l’Université de Liège. Il est depuis 2008 professeur émérite. Il est aussi membre du CORE et membre associé du PSE. Il est en outre CEPR et CESIfo fellow. Actuellement, il est coéditeur du Journal of Public Economics et éditeur associé des revues Economica, Finanzarchiv, CESIfo Economic Studies et Journal of Public Economic Theory. Ses principaux sujets d’intérêt sont l’économie publique, l’économie de la population et la sécurité sociale. Il a publié “The Welfare State in the European Union, Oxford University Press, 2005 et “Social Security and retirement”, MIT Press, 2005.