Entreprise

"Delhaize ne va pas très bien". C'est le patron d'Ahold Delhaize qui l'affirme.

Faut-il craindre une nouvelle restructuration au cœur de la distribution belge, en l’occurrence au sein de l’enseigne Delhaize ? Si la question est, à ce stade, encore prématurée, la pression est clairement montée d’un cran mercredi lors de la publication des résultats annuels d’Ahold Delhaize.

En cause, des performances jugées insatisfaisantes sur le marché belge par le top management du géant belgo-néerlandais. Voyons les chiffres. Lors de l’année écoulée, l’enseigne au lion a dégagé un bénéfice opérationnel de 110 millions d’euros, en recul de 9 % par rapport à 2016. Et sur le seul dernier trimestre de 2017, le chiffre était de 13 millions d’euros, en recul de 56 %. Le chiffre d’affaires, toujours sur les trois derniers mois de 2017, s’est stabilisé aux alentours de 1,3 milliard d’euros.

(...)