Entreprise

La confirmation par le responsable européen d'Alibaba que le géant chinois de l'e-commerce implantera bien son premier hub européen à Liège constitue "une importante concrétisation" de la stratégie de la région liégeoise en faveur des activités du secteur de la logistique, s'est félicité mardi le bourgmestre de Liège Willy De Meyer, interrogé au cours de l'émission "Matin Première" de la Première (RTBF).

"Je pense que les retombées seront importantes. C'est la concrétisation de la stratégie de la région liégeoise autour de la logistique. Cela prend forme. La Région liégeoise investit, l'Etat belge suit. Cela peut se traduire par des milliers d'emplois", a commenté M. Demeyer. Liège sera bel et bien le premier hub d'Alibaba en Europe, a confirmé le responsable européen du géant chinois de l'e-commerce, Terry von Bibra, aux journaux L'Echo, De Tijd et Het Laatste Nieuws. La venue de la société chinoise avait été annoncée en grande pompe par Charles Michel cet été, mais les Pays-Bas avaient laissé entendre peu après qu'ils pourraient rafler la mise.

Liège a été désignée - aux côtés de Hong Kong, Dubaï, Kuala Lumpur et Moscou - comme nouvelle plaque tournante du réseau mondial de Cainiao, la filiale logistique d'Alibaba. "Les premiers avions ont volé de Hangzhou à Liège à l'approche du 11 novembre", selon le patron européen, faisant allusion à la fête annuelle des célibataires en Chine.


Willy Borsus voit dans l'annonce celle d'une "journée magnifique pour la Wallonie"

L'annonce selon laquelle Liège sera bel et bien le premier hub d'Alibaba en Europe confirme le pôle logistique majeur que représente la Wallonie en Europe et à l'international, a affirmé mardi le ministre-président wallon Willy Borsus, interrogé par l'agence Belga. "Il s'agit d'une nouvelle importante pour la Wallonie. Cela confirme le pôle logistique majeur que représente la Wallonie en Europe et à l'international. Cela conforte également le déploiement de l'aéroport de Liège. C'est un projet qui va entrainer vraisemblablement des créations d'emplois directs et indirects et appeler à l'avenir d'autres projets. C'est une journée magnifique pour la Wallonie", a commenté M. Borsus.


Jeholet: "Une marque de confiance qu'il ne faut pas bouder parce qu'elle vient de Chine"

La confirmation par le responsable européen d'Alibaba de l'implantation à Liège du hub européen du géant chinois de l'e-commerce "donne confiance à la Wallonie", s'est réjoui mardi le ministre wallon de l'Économie Pierre-Yves Jeholet. Le dossier n'est pas définitivement signé, mais c'est une question de jours, a précisé M. Jeholet (MR), depuis Londres où il est en déplacement économique dans la perspective du Brexit.

"C'est très bon pour l'image de marque de la Wallonie d'attirer ainsi un investisseur dont l'expertise est reconnue internationalement. Cela témoigne aussi de la bonne collaboration entre le Fédéral et la Région", a commenté le ministre.

Il cite parmi les atouts qui ont joué en faveur de l'implantation liégeoise la disponibilité de terrains en Wallonie, les infrastructures de fret à Liège, mais aussi "un environnement fiscal favorable" pour la main d'œuvre.

L'annonce de l'arrivée d'Alibaba en Wallonie suit de quelques semaines celle du constructeur automobile Thunder Power, chinois lui aussi, à Gosselies (Charleroi).

Interrogé sur cette montée en puissance de la Chine dans l'économie du sud du pays, le ministre MR ne veut pas la bouder, tout en insistant sur une nécessaire diversification.

"A l'heure où les Etats-Unis jouent la carte du protectionnisme, il est normal de se tourner aussi vers la Chine, tout en maintenant notre objectif de diversification, pour les investissements comme pour les exportations. Je suis d'ailleurs à Londres actuellement où je m'entretiendrai dans l'après-midi avec de potentiels investisseurs indiens. Ce n'est pas comme si tous les investisseurs étrangers en Wallonie étaient désormais chinois. Il faut éviter une dépendance par rapport à n'importe quel pays, mais on est loin de cela", a commenté M. Jeholet.


Charles Michel: "Nous plaçons la Belgique sur la carte mondiale de l'économie digitale"

Le Premier ministre Charles Michel, qui a évoqué à plusieurs reprises le dossier de l'implantation du hub européen du géant chinois de l'e-commerce à Liège, s'est félicité mardi matin de la confirmation de celle-ci.

Il s'agit, à ses yeux, d'une bonne nouvelle pour l'emploi et le développement économique autour de l'aéroport de Liège et plus généralement pour l'ensemble du pays.

"Nous avons pu convaincre de l'environnement fiscal attractif de notre pays et de la qualité de nos travailleurs. C'est une bonne nouvelle pour l'emploi et le développement économique autour de l'aéroport de Liège et plus généralement pour l'ensemble de notre pays. Grâce à cet investissement important d'un géant mondial du commerce électronique, nous plaçons la Belgique sur la carte mondiale de l'économie digitale prometteuse de croissance et d'emplois dans un avenir proche", a déclaré le Premier ministre via l'agence Belga.

Le porte-parole de Charles Michel a rappelé que le chef du gouvernement fédéral a, à plusieurs reprises, évoqué ce dossier lors de ses multiplies rencontre avec le président exécutif d'Alibaba Group, Jack Ma.

M. Michel avait ainsi rencontré le fondateur du groupe le 3 juillet dernier à Bruxelles pour évoquer ce projet d'investissements. La semaine dernière, le ministre fédéral de l'Economie Kris Peeters avait quant à lui pu rencontrer des dirigeants de l'entreprise lors d'un déplacement à Shanghai.