Entreprise

Cette fois, c’est officiel : comme "La Libre" l’annonçait fin juin, "Rob, The Gourmets’Market" prévoit l’ouverture d’un deuxième magasin, à Uccle. A Uccle où, comme beaucoup s’en rappellent, l’épicerie fine et haut de gamme a déjà eu pignon sur rue.

En effet, l’enseigne, qui fête ses 70 ans cette année, a compté 3 points de vente à une époque : le premier, Porte de Namur à Bruxelles, qui a ouvert ses portes en 1949, le deuxième au Fort Jaco à Uccle dans les années 60 et le troisième boulevard de la Woluwe à Woluwe-Saint-Pierre en 1972. Aujourd’hui, seul subsiste le magasin de Woluwe-Saint-Pierre alors que les deux autres points de vente ont été fermés au milieu des années 90. Entre-temps, l’enseigne est tombée en 1988 dans l’escarcelle de GB avant de passer, en même temps que GB, dans le portefeuille de Carrefour. Ceci ne l’a pas empêchée de conserver son autonomie en matière d’achats, de prix, de communication, de ressources humaines. Comme aime à le souligner François Pinchart, general manager de Rob, "l’enseigne fonctionne comme une PME".

Rob espère pouvoir inaugurer son nouveau magasin ucclois en 2020. Celui-ci s’étendra sur 2 500 m2 au total et proposera un espace commercial de 1 500 m2 et plus de 200 places de parking en sous-sol. Pour ce faire, Rob s’associe avec Bouygues Immobilier Belgium qui a récemment déposé les demandes de construction et autres (on parle aussi de 32 logements).

Du potentiel à Uccle

Le nouveau magasin s’installera chaussée de Waterloo, dans l’ex-garage D’Ieteren (garage Skoda), non loin de "La Grande Epicerie". Celle-ci est installée de l’autre côté de la chaussée… dans le bâtiment qu’occupait en son temps l’ancien Rob ucclois et dont le groupe est resté propriétaire. "La Grande Epicerie" est aussi un de ses concurrents les plus directs dans un contexte où lesdits concurrents se sont multipliés ces derniers temps, à l’instar d’un Cru (le marché du frais haut de gamme du groupe Colruyt) ou d’un Färm (supermarchés coopératifs, durables et bio) qui vient d’ouvrir son quatrième magasin à Bruxelles : rue Vanderkindere… à Uccle. "On fait des études de marché pour déterminer où il y a une place pour Rob, indique le patron, on ne réfléchit pas par rapport à telle ou telle enseigne ou à la présence de tel ou tel commerce dans le quartier." Ses concurrents, ce sont "tous les commerces qui vendent des produits de qualité; une bonne boucherie, une bonne poissonnerie, une bonne boulangerie…" A Uccle, il y a donc du potentiel et "beaucoup de demandes de clients pour nous installer de ce côté-là de Bruxelles".

Combien d’emplois en plus ?

"Pour le futur magasin, on va fortement s’inspirer de ce que l’on fait à Woluwe, en essayant de faire mieux", sourit François Pinchart. Produits de qualité, service haut de gamme et restaurant. Rob, qui emploie 200 personnes (dont une dizaine pour les services administratifs, de support et autres), ne précise pas le nombre d’emplois supplémentaires que ce nouveau projet va engendrer.

A plus court terme, Rob compte réitérer son expérience de vente de corbeilles cadeaux à l’Esplanade de Louvain-la-Neuve fin novembre-début décembre; va moderniser (en oubliant son projet d’agrandissement pour l’instant) son magasin de Woluwe (1 450 m2) d’ici un an et analyse toujours s’il y a d’autres endroits "à potentiel". Sans plus de détails pour l’instant.