Entreprise

Les prix des billets d’avions sur le site de la compagnie low cost sont 2 % plus chers dans la version belge francophone par rapport à la version néerlandophone. Ryanair parle d’un bug informatique.

Plusieurs utilisateurs du site de la compagnie aérienne low cost Ryanair l’auront remarqué. A n’importe quel moment de la journée, les prix affichés sur le site sont 2 % plus chers dans la version belge francophone par rapport à la version néerlandophone. Nous avons également effectué le test (voir l'image ci-dessous) et le résultat est sans appel : les prix sont toujours plus intéressants présentés en néerlandais.

Exemple ? Pour un départ ce 1er août depuis Zaventem vers Malaga, un francophone paiera 262 euros, tandis qu’un néerlandophone ne déboursera que 256 euros. Alors ? La compagnie fait-elle une discrimination entre les deux communautés belges ? Est-ce une politique de marketing ciblé ? Ryanair se refuse à toute volonté d’attiser les tensions communautaires en Belgique. D’après une porte-parole de la compagnie irlandaise, il s’agit tout simplement d’un bug informatique. “Le site belge version néerlandophone affiche actuellement les tarifs incluant par défaut 2 % de ristourne sur les cartes de débit. Ce qui n’est pas le cas sur le site version francophone. Mais nous sommes actuellement en train de revoir notre site Internet pour l’adapter à chaque marché. Nous espérons finaliser prochainement cette mise à jour”, explique-t-on du côté de Ryanair.

D’après la compagnie low cost, néerlandophones et francophones paieront, au final, le même tarif moyennant une petite manipulation supplémentaire pour les habitants du Sud du pays. “Les clients ont toujours la possibilité de faire des paiements en utilisant soit une carte de débit ou de crédit à l’étape du paiement et paieront les mêmes tarifs bas, indépendamment de la langue dans laquelle ils font leur réservation”.

© IPM