Entreprise

Vingt-six des 46 vols Ryanair programmés vendredi à l'aéroport de Zaventem sont supprimés en raison de la grève des pilotes basés en Belgique de la compagnie irlandaise, a fait savoir mercredi Brussels Airport. Il s'agit tant de vols au départ qu'à l'arrivée. A Charleroi, Ryanair a supprimé 82 vols, répartis équitablement entre départs et arrivées. Quelque 14.000 passagers sont concernés.

Les syndicats de la compagnie irlandaise appellent les pilotes de différents pays à faire grève le 10 août. Outre la Belgique, ce sera également le cas en Allemagne, aux Pays-Bas, en Irlande et en Suède. Le personnel européen de la compagnie exige de meilleures conditions de travail et un meilleure reconnaissance des syndicats.

Les 25 et 26 juillet, le personnel de cabine avait déjà cessé le travail dans divers pays du Vieux Continent dont la Belgique. Plus de 23.000 passagers avaient été impliqués dans ce mouvement.

Les pilotes néerlandais se joignent finalement au mouvement de grève de vendredi

Le syndicat de pilotes néerlandais Vereniging Nederlandse Verkeersvliegers (VNV) a finalement décidé d'appeler ses affiliés chez Ryanair à faire grève vendredi. Il se joint de la sorte à l'action européenne similaire qui sera menée en Belgique, en Irlande, en Suède et en Allemagne. Plus tôt dans la journée, VNV avait indiqué ne pas encore avoir pris position en réaction à une action en référé de la compagnie aérienne à bas coûts devant la justice néerlandaise pour interdire de tels arrêts de travail durant la saison estivale.