Entreprise

Ryanair a indiqué jeudi qu'elle refusait de dédommager les passagers dont les vols ont été annulés en raison des grèves. La direction de Ryanair juge ces actions "déraisonnables". Ryanair a annulé 600 vols, mercredi et jeudi, en raison d'une grève du personnel de cabine en Belgique, Portugal, Espagne et Italie. Quelque 50.000 passagers ont été touchés par ces actions.

Sous réserve de certaines conditions, la législation européenne prévoit qu'une compagnie aérienne doit dédommager chaque passager de 250 euros.

"Ryanair se plie entièrement à la législation européenne. Toutefois, comme ces annulations ont été causées par des circonstances exceptionnelles, il n'y aura pas de compensation", estime la compagnie.

Ryanair estime qu'aucune compensation ne doit être payée "quand un syndicat agit déraisonnablement et totalement en dehors du contrôle de l'entreprise".