Entreprise

Le direction de la compagnie aérienne Ryanair a appelé des travailleurs belges à suppléer les membres du personnel de cabine en grève au Portugal, affirme mercredi la CNE, qui s'oppose à cette pratique. Le syndicat chrétien a dès lors écrit à la compagnie à bas coût afin de lui rappeler que "selon la législation européenne, ils ne sont pas obligés d'assurer le travail qui devait être normalement réalisé par un collègue en grève". Le syndicat accuse Ryanair de vouloir "briser la grève au Portugal". Ces demandes de la direction interviennent au troisième et dernier jour de grève du personnel de cabine basé au Portugal. Les syndicats pourraient appeler à un mouvement de protestation au niveau européen, lors de conférences de presse prévues à partir de 18h00 (heure belge) à Faro, Porto et Lisbonne.

Dans ce contexte, un vol Ryanair Faro-Charleroi a été annulé mercredi matin.