Entreprise Snapchat serait sur le point de licencier près d'une centaine de ses collaborateurs. Le plus gros plan de licenciement depuis son entrée en bourse il y a juste un an, en mars 2017.

Pourtant, le groupe avait affiché des résultats encourageants au dernier trimestre de 2017, même s'il ne parvenait pas à être rentable. Le chiffre d'affaires était effectivement en forte hausse, mais le bénéfice net restait en négatif et atteint même 3,4 milliards de dollars de perte sur l'ensemble de l'année 2017


Troisième plan de licenciement

Les services marketing, hardware et ressources humaines avaient déjà été ciblées en 2017. C'est à présent les ingénieurs qui sont visés par le plan social. L'application, dont la "refonte" totale a été dévoilée au début de l'année, a visiblement déplu aux utilisateurs, qui ont manifesté leur mécontentement à travers une pétition en ligne.

© LLB

Un tweet de Kylie Jenner, star de télé-réalité et demi-soeur de Kim Kardashian, avait lui aussi fait chuter le cours de bourse et aurait fait perdre plus d'un milliard de dollar à la société. La personnalité se demandait "qui utilise encore Snapchat". Un coup dur pour l'entreprise, qui a, paradoxalement, vu une bonne croissance de son nombre d'utilisateurs ces dernières semaines.