Entreprise

Le fournisseur de services en ressources humaines Sodexo doit s'acquitter d'une nouvelle amende de 3,2 millions d'euros vis-à-vis de la Flandre parce qu'il n'a pas réussi à convaincre les Flamands de passer massivement aux titres services électroniques, rapporte samedi De Tijd. Selon les chiffres communiqués par le ministre flamand de l'Emploi, Philippe Muyters,(N-VA), seuls 61% des chèques émis le sont de manière électronique alors que le gouvernement régional visait un pourcentage de 95% fin 2017.

Au total, plus de 11 millions d'amendes ont déjà été payées à la Flandre, Sodexo ayant sous-estimé la résistance des Flamands aux transactions sans papier.

Les autorités flamandes ont toutefois prolongé leur contrat avec Sodexo jusqu'à la fin de 2019.